Mandat concours FFTA

PHOCEENS trophée des mixtes.pdf
Document Adobe Acrobat 497.1 KB
VENTABREN ARC 13 nature 14 mars 2020.pd
Document Adobe Acrobat 161.8 KB
MANDAT TAE AIX 05 avril 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 272.2 KB
FOS SUR MER ARC 13 salle 04 avril 2020.p
Document Adobe Acrobat 217.8 KB
CHATEAURENARD TAE 25 avril 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 249.4 KB
CHATEAURENARD DR TAE 26 avril 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 286.7 KB
LA TOUR D'AIGUES campagne 03 mai 2020.pd
Document Adobe Acrobat 272.3 KB

Résultats concours FFTA

PEYNIER nature 08mars 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 414.1 KB
AIX EN PROVENCE CR salle 9 février 202
Document Adobe Acrobat 154.7 KB

World Masters Games

Anne-Marie et Emily Bloch ont décroché l’or en tir à l’arc aux World Masters Games à Turin du 2 au 11 août 2013, une compétition regroupant toutes les disciplines sportives pour les 30 ans et plus et qui a réuni 15 000 athlètes. Anne-Marie (Wissembourg) et Emily Bloch (licenciée au club des Pennes Mirabeau) ont pris cette compétition (reconnue par la World Archery) comme un point d’orgue de leur saison extérieure. Une fois les formalités réglées, inscriptions et bilan de santé en poche, quelle ne fut pas leur surprise de voir que sur plus de 200 archers venant du monde entier, elles étaient les seules françaises inscrites en tir à l’arc. Sur place, elles font la connaissance d’une 3e Française, inscrite sous les couleurs de la Nouvelle-Calédonie. Si on leur avait prédit la fin de leur aventure commune, elles auraient toutes trois « signé tout de suite et des deux mains ». 100 % de réussite : trois Françaises, trois médailles d’or et trois marseillaises ont résonné et conclu leur compétition : Anne-Marie Bloch en arc à poulies, Emily Bloch et Sylvana Plazanet en arc classique. Ce fut une bien belle expérience, à renouveler pourquoi pas? A noter en tir à l’arc, la plus agée avait 77ans et venait d’Australie ! Dans deux ans, les European Masters Games se dérouleront à Nice et dans quatre ans, les prochains World Masters Games auront lieu à Auckland en NouvelleZélande. Sachant que les frais sont à la charge des athlètes, cela donne à réfléchir. Mais en s’y prenant assez tôt, avec d’éventuelles aides, elles seraient prêtes à recommencer.

Écrire commentaire

Commentaires: 0